RETOUR A LA LISTE

Reblochon fermier AOP

  • Terroir : chaîne des Aravis au val d'abondance , massifs montagneus de la savoie et haute savoie
  • Type de lait : Lait de vache
  • Famille : Pâte pressée non cuite
  • Saison optimale : Eté - Automne
  • Poids : 500 gr
  • Vins associés :

Le caillé est moulé, légèrement pressé puis affiné en cave fraîche pendant au moins 2 semaines avec de fréquents lavages. Le Reblochon fermier au lait cru AOP doit être très onctueux, crémeux et sa qualité se reconnaîtra au goût du lait, très « aromatique » qui aura servi à sa fabrication….et à le laver (l’odeur de cave sera plus « prononcé » s’il est bien fait). La croûte orangée, pas trop dure, doit être couverte d’une très fine « mousse » blanche . Le Reblochon est dit « fermier » s’il a mûri au moins 10 jours sur l’exploitation fermière et ceci doit être attesté par une plaque de caséine verte qui est visible sur sa croûte. Il est parfait quand il est fabriqué au lait du jour ( traite du soir) et lavé au lait de nuit ( traite du matin), nettement moins gras.

LE SAVIEZ-VOUS ?

Son nom provient du terme "reblocher" , soit "pincer" le pis de la vache une deuxième fois afin de ne pas donner tout le lait aux propriétaires des terres. Les fermiers d'autrefois payaient leur impôt , ou dîme, en fonction de la quantité de lait produite. C'est surtout après 1950 , grâce au tourisme d'été et d'hiver que le Reblochon prit vraiment son essor.