RETOUR A LA LISTE

Pont l’évêque fermier AOP

  • Terroir : Calvados, eure , manche, seine maritime
  • Type de lait : Lait de vache
  • Famille : Pâte molle à croute lavée
  • Saison optimale : Eté - Automne
  • Poids : 400 gr
  • Vins associés :

Jadis, le Pont l’évêque était préparé à partir du lait encore chaud de la traite. L’affinage en cave peut durer de 2 à 5 semaines. Les opérations de salage, de lavage ou de brossage vont déterminer le goût final du fromage. En effet, dans la plupart des cas, sa croûte est lavée mais certains pont l’évêque sont très bons quand ils sont affinés à sec : la croûte est alors juste brossée. On les identifie à la croûte sèche, légèrement ridée, de couleur gris rosé (et non orangée) et à l’odeur particulière due à un champignon spécifique qui accentue leur saveur « noisette ». La pâte du Pont l’évêque est fine, homogène, sans trous ni fissures et sans traces de blanc.

LE SAVIEZ-VOUS ?

On retrouve sa trace au 12ème siècle alors qu'il était fabriqué par les moines sous le nom d"Angelot"; Guillaume de Loris, dans "le Roman de la rose", écrivait déjà " les bonnes tables étaient touours garnies au dessert de fromages angelots….." En 15800, dans un ouvrage de charles de Bourgueville, son nom se transforme en "Augelot" soit : au pays d'Auge et ceci jusqu'à la fin du 16ème siècle. En 1660, un normand, Helie de Cordier, publie un poème: " L'Augelot est fait avec tant d'art que, jeune ou vieux, il n'est que crème..."